•  

    Balade de ce jeudi 30 mai, pour mon anniversaire (entre parenthèses car ce n'était pas là l'occasion, mais la découverte des orchidées sauvages, ce sera pour le prochain article).

    Départ donc du village, et par le canal et les jardins municipaux qui le bordent,

    Balade à Barbières par le col de Sambie

    et vue de la cluse de la Barberole

    Balade à Barbières par le col de Sambie - le village

    le canal et le lavoir - avec la petite silhouette féminine qui va nous guider tout au long de la balade

     

    Balade à Barbières par le col de Sambie - le village

    l'église Saint Sébastien du XIXe qui remplace l'église primitive - aujourd'hui maison des Arts

     

    Balade à Barbières par le col de Sambie - le village

    Sortie du village le long de la Barberole - avec une ancienne carrière

     

    Balade à Barbières par le col de Sambie - le village

    ruines du château de Pellafol depuis le village puis depuis le début du chemin des orchidées...

    "Au Moyen Âge, il y avait sur la colline rocheuse au nord du village deux châteaux-forts distincts : Barbières et Pellafol à la tête de deux mandements. Le premier était un fief du comte de Valentinois, et le second de l’évêché de Valence, ennemi juré du premier durant un siècle et demi.Le mandement de Pellafol recouvrait les terres hautes de la commune actuelle, avec la paroisse Saint-Martin de Cerne, tandis que les terres basses dépendaient du mandement de Barbières, relié à la paroisse de Fiançayes." Wikipedia - A noter que l'un des seigneurs de Barbières, Antoine de Beaumont, était le cousin du redoutable François de Beaumont, connu sous le nom de Baron des Adrets, mais combattit,  lui, dans les rangs catholiques durant les guerres de Religion.

     

     

    A suivre...                                                                            Retour aux derniers articles


    2 commentaires
  • La colline du Châtelard fait face à Châteauneuf sur Isère - voir l'article ICI - la variété de sa flore est réputée en plus de ses falaises et de ses carrières de molasse,

     

    Un peu de biodiversité à Châteauneuf sur Isère... jusque dans les jardins

    Certaines plantes s'accrochent aux falaises, comme ce serpolet,

     

    Un peu de biodiversité à Châteauneuf sur Isère... jusque dans les jardins

    ou certains orpins. Parmi les plantes rencontrées, je ne les ai pas toutes identifiées, désolée,

     

    Un peu de biodiversité à Châteauneuf sur Isère... jusque dans les jardins

    est-ce : à gauche une saponaire de Montpellier et à droite un lamier ?

    comme ces orchidées sauvages, qu'il est plus difficile d'identifier lorsqu'elles ne sont pas fleuries,

     

    Un peu de biodiversité à Châteauneuf sur Isère... jusque dans les jardins

    ce pourrait être une orchidée bouc à gauche et un limodorium à droite, mais sans conviction aucune... Sinon nous avons rencontré beaucoup d'orchis singe, un peu partout, en fleurs eux, par contre.

     

    Lire la suite...


    2 commentaires
  •  

    Châteauneuf sur Isère, un site lié à l'histoire de la molasse

     

    Que ce soit sur la colline du Châtelard comme ici, ou dans le village même,

     

    Châteauneuf sur Isère, un site lié à l'histoire de la molasse

     

    les anciennes carrières de molasse côtoient les grottes naturelles, au total 17 ha de vide sous le village, traversant vers les maisons des carriers, avec aussi des carrières  à côté des maisons,

    Châteauneuf sur Isère, un site lié à l'histoire de la molasse

    des maisons troglodytes

     

    Châteauneuf sur Isère, un site lié à l'histoire de la molasse

    Site Troglodytique; Montée de Bel Air

     

    Tout un ensemble qui témoigne d'un riche passé,  achevé avec l'arrivée du béton, et qui doit faire l'objet d'une réhabilitation. Il fait partie du programme de la  "Fondation du Patrimoine".  Il s'agit de protéger de la dégradation et de rouvrir au public à la fois les galeries, où  travaillaient  des ouvriers non voyants, et les habitats.

    La roche garde la trace des procédés l'extraction (en haut), et/ou d'habitation en bas,

     

    Châteauneuf sur Isère, un site lié à l'histoire de la molasse

    Une fresque dans le village rend hommage au travail des carriers,

    Châteauneuf sur Isère, un site lié à l'histoire de la molasse

    qui se transformaient en musiciens pour animer fêtes et temps de repos.

     

     

    Sur mon autre blog : de l'importance de la molasse dans l'histoire du village, mais aussi dans tout le Valentinois :

    http://fardoise.eklablog.com/chateauneuf-sur-isere-une-histoire-liee-a-la-molasse-a129911030

     

    Randonner sur le « Chemin des Carriers » voir le site de Valence-Romans Tourisme

     

     

     


    1 commentaire
  • Balade à Châteauneuf d'isère

    La colline du Châtelard depuis la chapelle Saint Hugues - avec l'entrée d'une carrière et la Vierge tout en haut

    Balade à Châteauneuf sur Isère

     la chapelle Saint Hugues

    Balade à Châteauneuf d'isère

    et le village depuis la colline du Châtelard - en haut le barrage hydroélectrique sur l'Isère

     

    Connu pour ses carrières de molasse et son habitat troglodyte, c'est aussi un beau site entre la colline du Châtelard et sa flore, et le parcours des anciennes carrières qui nous mène aussi à travers les vergers.

     

    Balade à Châteauneuf d'isère

    beau portail ancien

    Balade à Châteauneuf d'isère

    une maison dans le village

     

    Balade à Châteauneuf d'isère

    maisons de carriers - côté rue et côté falaise

     

    A suivre, les carrières de molasse et les maisons troglodytes, dont un exemple ci-dessus, une partie de la flore....

    Pour l'histoire de cette commune liée à celle de la molasse, voir l'article sur mon autre blog :

    http://fardoise.eklablog.com/chateauneuf-sur-isere-une-histoire-liee-a-la-molasse-a129911030

     

     Balade le 16 mai avec la MJC de Guilherand, avec un guide bénévole très bien documenté....

     


    votre commentaire
  • Valence et le Vercors depuis la colline de Crussol

     zoom sur le clocher de la cathédrale et le château d'eau

     

    Et je me suis essayée à un nouveau panoramique pris à l'aide de plusieurs photographies et reconstitué grâce à un logiciel de retouche photo, selon la technique du Focus Stacking,

     

    Valence et le Vercors depuis la colline de Crussol

    Valence et le Vercors depuis la colline de Crussol

     

     postée en petit format, il suffit de cliquer dessus pour l'agrandir. Elle me sert de bannière.


    2 commentaires
  •  

    La colline du Brézème depuis l'année où je l'ai découverte, en mars 2016, avec le groupe de la MJC de Guilherand,

    Autour de la Tour du Diable à Livron

    Ici en juin 2018, les coquelicots animent encore le paysage, mais les vignes ont gagné du terrain,

     

    Autour de la Tour du Diable à Livron

     A deux ans de distance...

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Suite et fin de la balade dans l'île de Saint Thomé, près du barrage de Beauchastel. Le printemps  a fait découvrir une vraie biodiversité, dont voici quelques exemples,

     

    Le tour de l'île de Saint Thomé – 3 – biodiversité

     

    beaucoup de monnaie du pape, redevenue sauvage. Le pissenlit c'était juste pour la difficulté de la prise de vue.

    Mais cette biodiversité est menacée par l'arrivée de la renouée du Japon, redoutable invasive très présente et qui commence à repousser,

     

    Le tour de l'île de Saint Thomé – 3 – biodiversité

    et qui pour l'instant se mélange encore à d'autres espèces.

    Plusieurs arbres comme foudroyés aussi, le plus spectaculaire,

    Le tour de l'île de Saint Thomé – 3 – biodiversité

     

    A noter que je ne me suis pas livrée à un inventaire des plantes rencontrées, et je n'ai pas tout photographié. Ce n'était pas le but de la balade, mais j'ai reconnu aussi, des euphorbes, des lamiers, du lierre terrestre, etc...

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique