• En 2018, les moines de la communauté de Sénanque ont lancé un SOS pour sauver leur abbaye en péril : la nef de l'église, fragilisée par des travaux antérieurs menace de s'effondrer.

     

    Sauver l'abbaye de Sénanque

    dans les années 1970 - la communauté n'était pas encore réinstallée et le lieu était moins "couru" qu'aujourd'hui

    L'appel est relayé par des personnalités médiatiques, Elie Semoun en premier, puis d'autres (*). Et finalement Stephane Bern lui dédie le loto du Patrimoine pour le coup de pouce déterminant. L'aide du Département de Vaucluse et de la Région PACA vont permettre de compléter l'enveloppe de 400 000 euros nécessaire à l'ouverture des travaux, qui devraient commencer à l'automne.

     

    Sauver l'abbaye de Sénanque

    l'église vue du cloître dans les années 1980

    L'une des "sœurs" cisterciennes de Provence sera donc sauvée, grâce à des dons de particuliers et l'aide des institutions. Ce joyau de l'art roman sobre des cisterciens est célèbre par son architecture tout autant que par son cadre et ses célèbres champs de lavande.

    Pour y être allée très souvent, notamment avant que la communauté y revienne en 1988,  je n'ai pas tant de photographies que cela. Les dernières datent d'une balade faite dans les trois sites de Sylvacane, Le Thoronet et bien sûr Sénanque.

    Sauver l'abbaye de Sénanque

    Et la dernière fois où j'ai voulu y aller, en plein mois d'août, impossible d’accéder au site, les véhicules en file indienne en interdisaient l'accès.   Tout prépare, sur la route d'accès, à l'appel à la solitude et à la méditation, mais pas à des encombrements dignes du périph....

    A suivre...

     

    (*) article du Point du 25 juillet dernier

    le site de l'abbaye : Abbaye Notre - Dame de Sénanque

     

     


    2 commentaires
  • De ce site majeur à l'époque gallo-romaine puis au Moyen-Age, il ne reste plus grand chose de visible, juste assez peut-être pour tenter d'imaginer ce que ce devait être.

     

    Les Alyscamps - Arles

    ici en 2005 - une partie de l'allée des sarcophages - et l'église St Honorat

    Les Alyscamps - Arles

     

    On connait l'importance de la ville d'Arles à l'époque romaine, que les fouilles effectuées dans le Rhône ont très largement confirmée.  Mais à l'époque médiévale ce lieu, situé hors la cité, était resté une nécropole de tout premier plan, on venait s'y faire inhumer de loin. Plusieurs églises de l'époque romane y ont été construites, dont il ne reste quasi plus que les ruines de Saint Honorat avec sa très belle tour lanterne.

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Retour à Simiane pour présenter la Rotonde qui donne son nom au village.

     

    La Rotonde de Simiane

    Il s'agit du donjon, vestige de l'ancien château des Simiane-Algoud, et la construction a débuté au retour de la première croisade.

    La Rotonde de Simiane

    détail de la porte romane

    Cette porte donne dans une grande pièce ronde de style roman elle aussi, qui constitue un ensemble impressionnant avec sa coupole dont les nervures ouvrent sur un oculus central et reposent sur des grands piliers séparant des niches,

    La Rotonde de Simiane

    et reposant sur des ensembles de colonnes aux chapiteaux de décor simple, décorées de visages :

     

    La Rotonde de Simiane

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Saint Trophime Arles

     

    La cathédrale Saint Trophime est un bijou de l'art roman provençal, je ne me lasse pas de la photographier. La vue ici est prise du premier étage du cloître qui permet de voir le très beau clocher.

    Elle a été restaurée récemment,

    Saint Trophime Arles

    lorsque j'ai pris cette photo la restauration était en cours.

    Saint Trophime Arles

    l'un des chapiteaux du cloître 

     

    Lire la suite...


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique