• La Maison des têtes : un monument phare restauré

     

    La Maison des Têtes est l'un des monuments phares de Valence. Située au cœur de la ville ancienne, il s'agit d'une belle demeure de grande ampleur, surtout si l'on considère la ville au sortir du Moyen-Age, encore enserrée dans ses remparts. Il s'agit aussi d'une belle bâtisse qui a franchi les siècles en ayant subi une sévère érosion car son important décor est sculpté dans la molasse, cette pierre très utilisée dans la région et qui provient de Châteauneuf d'Isère (voir article ICI). C'est un grès de bel aspect, mais friable.

     

    La Maison des têtes : un monument phare restauré

    la façade telle qu'elle est aujourd'hui (avec les décors de fête) en partie décorée  - la seconde partie, au fond, n'a pas de décor, cela permet de constater qu' il est plaqué sur la façade

    Les premières restaurations ont restitué le décor, par endroits totalement érodé, et les pierres remplacées par un grès des Vosges.

     

    La Maison des têtes : un monument phare restauré

     

    Les sculptures, les meneaux, les moulures,  très endommagés ont été restitués à partir de gravures et dessins anciens, ainsi que les modèles de l'époque, en façade, mais aussi dans la cour intérieure qui a été débarrassée des constructions parasites,

     

    La Maison des têtes : un monument phare restauré

    à gauche l'état antérieur, panneaux de suivi des restaurations, et à droite l'une des restitutions.

    Les restaurations plus récentes consistent en nettoyage (au laser), ragréage (on débarrasse la pierre des parties malades), en consolidation, et enfin en restituant des détails manquants.

     

    La visite organisée par le service du Patrimoine de Valence, installé dans la Maison des Têtes, nous a permis de découvrir l'histoire de ce bâtiment (connue et que l'on peut trouver facilement) mais surtout d'en voir les parties d'habitation, qui se visitent rarement. L'accès ne se fait que par un escalier à vis, et ce n'est possible que pour de petits groupes. Le premier étage est, comme l'on dit, "dans son jus",

     

    La Maison des têtes : un monument phare restauré

    les fenêtres que l'on peut penser fidèles à celles d'origine, et le salon du premier étage, lui du XVIIIe

    L'intérieur a subi de nombreuses modifications, mais les deux pièces qui se visitent au premier étage mériteraient une restauration car elles sont restées elles aussi "dans leur jus" avec leurs belles boiseries, les parquets magnifiques et les très intéressantes peintures, plutôt bien conservées.

    La visite traversante s'est poursuivie à l'arrière, dans ce qui était les jardins, et a permis de se rendre compte de l'importance de cette demeure, qui était à l'origine celle d'une famille de sauniers, mais dont le propriétaire au XVe siècle était professeur à l'Université et surtout consul (le commanditaire était Antoine de Dorne, il est représenté en médaillon avec son épouse dans le corridor)

    La Maison des têtes : un monument phare restauré

    La façade arrière, bien postérieure - personnellement je l'aime beaucoup dans sa simplicité

    Certains décors avaient tout de même résisté, parce qu'abrités,

    La Maison des têtes : un monument phare restauré

    ainsi la porte d'accès sur la rue a été plus érodée que celle de la cour, abritée par la colonnade

    L'un des putti de cette porte peut être comparé aux médaillons de la façade, pourtant moins endommagés que leurs voisins,

    La Maison des têtes : un monument phare restauré

    ces médaillons représentent les disciplines de l'Université, et avec les têtes symbolisant les vents, ils sont sans doute à l'origine du nom de la maison

    Cette demeure n'est pas la seule de cette époque, on connait aussi la Maison Dupré Latour, mais il y en a d'autres qui restent privées et dans lesquelles il est plus difficile d'entrer. Pour avoir habité le quartier lorsque j'étais enfant, j'ai pu voir des cours intérieures (*) qui témoignent qu'à la fin du Moyen-Âge et à la Renaissance la ville abritait de riches familles qui s'étaient fait construire de beaux hôtels particuliers, ou avaient, comme ici, adapté au goût du jour des bâtiments plus anciens.

    Je ne peux que conseiller la visite de ces témoins d'un passé fastueux de la ville.

    ------------------------------

    Contact pour ces visites :

    Service Patrimoine - Pays d'art et d'histoire - Valence Romans Agglo

    Grande rue N°57, Maison des têtes, 26000 Valence

    Téléphone : 04 75 79 20 86

    Site http://www.valenceromansagglo.fr/fr/des-services-au-quotidien/culture/patrimoine/pays-d-art-et-d-histoire.html

    (*) il suffit de traverser la rue Petite Neuve, derrière la Maison des Têtes, pour voir l'une de ces cours.

     La Maison des têtes : un monument phare restauré

    NB : A la même époque la ville de Romans connaissait elle aussi une période de prospérité et se dotait de nombreux hôtels particuliers -  voir article ICI

     

    « La croix de la chapelle de l'ancienne prison de ValenceEn groupe sur le pont d'Avignon... et devant aussi »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :