• Les vapeurs de la centrale de Cruas

     

    Que l'on soit en voiture, comme vendredi dernier,

     

    Les vapeurs de la centrale de Cruas

     

    ou en train,  comme ici en 2015 et par beau temps,

     

    Les vapeurs de la centrale de Cruas

    il est impossible d'échapper aux vapeurs de la centrale de Cruas qui borde le Rhône côté ardéchois. Impossible d'échapper aussi à l'imposante structure qui modifie le paysage en même temps que les excavations dans les collines par les exploitants des cimenteries.

    Mais il est impossible aussi d'y échapper depuis chez moi, à Guilherand,

    Les vapeurs de la centrale de Cruas

     

    Depuis Saint Georges les Bains,

    Les vapeurs de la centrale de Cruas

     

    Depuis Mirmande,

    Les vapeurs de la centrale de Cruas

    et enfin depuis l’île de Saint Thomé,

    Les vapeurs de la centrale de Cruas

    bref, de partout...

    C'est vrai que je photographie les nuages qui peuvent prendre la lumière et j'ai un peu honte de les trouver esthétiques,

     

    Les vapeurs de la centrale de Cruas

    depuis le TER en 2012

     

    Retour aux derniers articles

    « Visiter la station météo d'Ancone Les "côtes" - la Côte Saint Martin »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    brigetoun
    Dimanche 10 Mars 2019 à 11:19
    brigetoun

    ne pas avoir honte - être capable de voir ce que le mal a de beau n'engage pas à l'accepter

      • Dimanche 10 Mars 2019 à 12:48

        Merci, oui c'est vrai, et peut-être est-ce positif de voir le beau en toute chose.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :