•  

    Comme un air de bord de mer...

     

    Les maisons du bord du Rhône prennent des airs de maisons de station balnéaire, telles qu'on peut en voir sur la côte Atlantique...

    A noter qu'elles sont, pour la plupart habitées à partir du premier étage, et oui, elles sont en zone inondable, il arrive (arrivait ?) au Rhône de sortir de son lit.

    Comme un air de bord de mer...

    1990


    1 commentaire
  • Parmi les boites à livres offertes à la ville par le Lion's Club, celle-ci installée sur les bords du Rhône,

     

    Un coin pour lire

     

    Sympa, d'autant qu'il y a des bancs en face...

     

     


    1 commentaire
  • Telle une "maison des champs" ... que la ruine menace

    ici en mars 2016

    Telle une "maison des champs" ... que la ruine menace

    telle que je l'ai découverte dimanche dernier...

    Telle une "maison des champs" ... que la ruine menace

    en juillet 2016 

    Je l'appelle la "ferme à la tour", et je suis retournée hier me promener sur la voie bleue pour voir l'ampleur des dégâts que j'avais entrevus dimanche, tout autant que pour photographier plus en détails l'astragale pois chiche. Je ne connais pas l'histoire de cette ferme un peu extraordinaire, mais lorsqu'ils ont parlé dans un numéro des "Racines et des Ailes" (*) des "maisons des champs", ces demeures bourgeoises bâties à la campagne par les notables lyonnais, je n'ai pu m'empêcher de penser à cette maison là, même si je pense bien qu'elle n'appartient pas à cette catégorie.

    Telle une "maison des champs" ... que la ruine menace

    vue depuis le chemin de Provence - puis chemin des Freydières de Provence - juste à la lisière de Guilherand-Granges et de Soyons.

    Je la classerai plutôt dans la catégorie des fermes fortifiées et maisons fortes d'Ardèche.

    Telle une "maison des champs" ... que la ruine menace

    (*) "Des Monts du Lyonnais aux Monts d'Ardèche" - On y a parlé aussi du château de Crussol, montré le pont suspendu de Tournon sans même citer le nom des frères Seguin ??? Alors même que juste avant on avait abondamment parlé des frères Montgolfier ???

     PS : ce dimanche 29 septembre, lors de la balade dans la cadre de "Alternatifs", j'ai pu constater que la toiture avait été restaurée :

     

    Telle une "maison des champs" ... que la ruine menace - ou plutôt "menaçait"

     J'ai  été  soulagée de le constater...


    2 commentaires
  • Moineaux en quête de fraîcheur

    Ils tournent en bande autour du poulailler communal et parviennent à y entrer - il y a toujours de l'eau et des graines.  Je me demande si le fait d'ouvrir le bec est signe qu'ils ont soif ou qu'ils se ventilent ?

    C'était hier et la canicule était encore de rigueur. 

    Je les photographie, quand j'y parviens... pour pouvoir les identifier. Si jamais j'ai tout faux, merci  de me le dire...


    votre commentaire
  •  

    Papillon et insecte dans les buddleia

    Flambé en train de boire le suc des fleurs du buddleia blanc, presque ton sur ton

     

    Papillon et insecte dans les buddleia

     et lepture fauve sur buddleia rose

    Les buddleia sont nombreux sur la promenade de la Voie Bleue, la partie au nord de Guilherand.  Il attire les papillons, c'est ce qui lui vaut son surnom d'arbre aux papillons, mais apparemment il attire aussi les autres insectes. Dommage que ces arbustes soient des invasifs...

     Toujours en période d'essai de nom tout nouveau APN, un Canon pour être précise.


    4 commentaires
  • Jeudi, toute la journée les tronçonneuses ont tourné, si tant est qu'elles tournent, au détriment de plusieurs arbres, non loin de chez moi. J'ai découvert le résultat en fin de matinée,

    Elagage...

    il reste encore un squelette debout, mais pour peu de temps,

     

    Elagage...

    Cela s'est poursuivi toute l'après-midi, et il n'y a plus rien des troncs encore présents ici.

    Je suppose que c'est obligatoire de sacrifier des arbres malades, ou qui sait d'autre, mais c'est toujours un crève cœur pour moi de voir des arbres à terre. 

     


    1 commentaire
  •  

    Au soir du "banquet républicain"

    Dimanche soir, tables et chaises viennent d'être enlevées, mais il reste encore les banderoles et les toiles de protection contre le soleil.

    Pour la 4e année, juste avant le 14 juillet, la municipalité de Guilherand organise un grand banquet républicain sur les bords du Rhône. Ce doit être plutôt sympa, mais faute de budget pour ce genre de chose, je ne peux y participer. C'est vrai que venir seul(e) à ce genre d'évènement, n'est pas non plus très gai.

    PS, c'était l'un des premiers soirs où il faisait bon se promener au bord du Rhône en y trouvant un peu de fraîcheur.


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique