• La Bastide rose - Le Thor

    ORIGINAL

    La Bastide rose - Le Thor

    Avec les 8 erreurs                                                      

     

    La Solution :

    La Bastide rose - Le Thor

     

    Cliquer sur les photos pour les agrandir et mieux voir les détails

     

    La Bastide rose au Thor abrite la fondation Pierre Salinger, un musée qui lui est consacré et des expositions d'art contemporain.

    http://www.pierresalinger.org/

     

     

     

     


    votre commentaire
  • A l'assaut de la tour penchée de Soyons

     

    Temps gris hier pour la balade de la MJC, mais la pluie ne nous attendait qu'à l'arrivée.

    La tour de Soyons, construite aux XIIe et XIIIe siècles, est le seul vestige des fortifications médiévales, détruites par l'armée de Louis XIII.

    Suite à des démolitions elle a pris un air penché, plus net encore lorsqu'on est au pied,

     

    A l'assaut de la tour penchée de Soyons

    Les parties claires sont des consolidations récentes.

     

    A l'assaut de la tour penchée de Soyons

    L'intérieur avec le départ de la voûte

     

    Lire la suite...


    3 commentaires
  • A Saint André d'Huiriat, le domaine de la Balmondière, en 1991, avant restauration,

     

    En Bresse, une ancienne maison forte avant restauration

    le pigeonnier

    En Bresse, une ancienne maison forte à Saint André d'Huiriat

    la maison forte du XVIe siècle

    Construction typique de la Bresse, cet ancien domaine était alors à l'abandon, il a été très bien restauré et c'est aujourd'hui un lieu d'accueil, avec des chambres d'hôtes,

    En Bresse, une ancienne maison forte avant restauration

     

     

     

     

     

     

     

       sur les pages jaunes

     

     

     

    Lire la suite...


    3 commentaires
  • Jusqu'au 3 février les peintres montagnards exposent à la salle des Clercs leurs peintures, croquis et carnets de voyage, ainsi que quelques photographies. 

     

    5e rencontre des peintres montagnards à Valence

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

         démonstration d'aquarelle par Alain Gegout

     

    5e rencontre des peintres montagnards à Valence

     

    Organisée par la Fédération des Clubs Alpins, cette exposition est à la hauteur des dernières éditions. C'est toujours pour le visiteur un voyage à travers des œuvres  réalisées sur place, admiration, ou en atelier, mais toujours à la fois porteuses d'émotion (celle des sommets et des grands paysages)  et tout simplement magnifiques. 

    A ne pas manquer...

     

     

     

     

    Tous les exposants : https://www.peintresmontagnards.com/rencontre-2019/

     


    votre commentaire
  • La liane présentée ICI est la

    Il s'agit de :  la bryone diodique - Bryona Dioïca 

    Il s'agit de :  la bryone diodique - Bryona Dioïca

     

    aquarelles d'après l'Herbier Oublié - Ed. Plume de Carotte

     

     

     

    C'est en réalisant des calendriers sur le thème des plantes que j'ai appris à les connaître un peu mieux. La bryone illustrait le mois de mars de mon calendrier 2016, consacré à des plantes qui faisaient partie de la pharmacopée traditionnelle et connues depuis longtemps, puis tombées dans l'oubli.

    Lire la suite...


    1 commentaire
  •  

    Restes d'une cabane de pécheur

     

    Il était un temps où l'on péchait dans le Rhône depuis ces cabanes installées près du bord. Ici en face de Soyons, dont la silhouette de la tour penchée signe le paysage. C'était en 1989, avant l'aménagement de la Voie Bleue...

     

     

    Restes d'une cabane de pécheur

    La Voie Bleue aujourd'hui longe la digue.

    Et encore avant...

    Restes d'une cabane de pécheur

    Une carte postale ancienne, mais de quand ?

     

     


    votre commentaire
  •  

    Une liane qui s'accroche, mais quel est son nom ?

    Dans les massifs décoratifs le long de la promenade au bord du Rhône à Guilherand

    Cette plante est connue depuis longtemps, on lui attribuait des vertus maléfiques au  Moyen-age. C'est une liane vivace qui peut se développer sur plusieurs mètres (jusqu'à 6 mètres) et ses vrilles se projettent loin et s'arriment fortement.

    Ici j'ai photographié ses fleurs dans un jardin de Guilherand toujours,

     

    Une liane qui s'accroche, mais quel est son nom ?

    Ses baies rouges sont toxiques, mais elle a quelques vertus, combattre l'abus d'alcool, purgative, anti rhumatismale...

    Jean Marie Pelt cite des recherches qui ont prouvé sa sensibilité et non seulement elle garderait la "mémoire" des agressions subies, mais elle la transmettrait.

    Qui est-elle ?

     

    La réponse ICI

     

     


    2 commentaires