• Romans a été capitale de la chaussure et un musée lui est consacré  (voir article sur mon autre blog ICI), un musée passionnant car il retrace l'histoire de la chaussure sur le plan mondial et montre aussi ce que la créativité a pu engendrer. C'est ce que ces sculptures de chaussures géantes veulent montrer, avec les grands classiques 

    Le circuit des chaussures d'exception à Romans

    Les derbys, un grand classique, revisités par Robert Clergerie à gauche et Stéphane Kélian à droite

    les  chaussures de prestige,

    Le circuit des chaussures d'exception à Romans

    les escarpins de Andrea Pfister et de Bruno Frisoni pour Roger Vivier en bas

    Le circuit des chaussures d'exception à Romans

    Escarpin de Charles Jourdan et chaussure sans talon de André Pérugia

     

    Et chaussures rêves de créateurs,

     

    Le circuit des chaussures d'exception à Romans

    la chaussure "girafe" de  Stéphane Couvet-Bonnaire et la chaussure poisson de  André Perrugia

    Le circuit des chaussures d'exception à Romans

     

    Le circuit des chaussures permet de  découvrir la ville, depuis l'escarpin sans talon qui nous accueille dès la sortie de la gare, et rend hommage aux grands noms de la chaussure de Romans :

    https://www.ville-romans.fr/application/files/7915/7596/8049/Cube_2000x2000_Chaussures_geantes-page-002.jpg

    Une autre manière de découvrir la ville.

     

     

     

     

     

    Petits clins d’œil : des chaussures miniatures qui ornent des vitrines, entre les fêtes de fin d'année et celle de la St Valentin, car notre visite avait lieu ce jour là,

     

    Le circuit des chaussures d'exception à Romans

     

     


    4 commentaires
  •  

    Les suites de la neige de novembre au Parc Jouvet

     

    Les branches cassées empilées ici au pied des grands arbres. Les dégâts de la neige de novembre sont encore visibles et si les branches à terre ont été à présent enlevées, celles cassées sur les arbres ne l'ont pas été dans leur totalité.

     


    3 commentaires
  •  

    Orcival

     

    La basilique romane d'Orcival, depuis le chevet.

    Photographie argentique plus ou moins bien développée et scannée, double peine.

    De toutes les très belles églises romanes d'Auvergne, c'est sans doute ma préférée, un vrai choc esthétique par sa pureté...

     


    2 commentaires
  •  

    Une fontaine bien étrange

    Une pompe fontaine, avec une tête de Christ...

    Dans les environs de Bordeaux, j'ai oublié exactement où.

     


    3 commentaires
  • Telle que l'on peut la voir de loin, dans le paysage de la Drôme des collines :

    Eglise de Chantemerle les Blés

    Une silhouette caractéristique de l'art roman

    Eglise de Chantemerle les Blés

    qui se confirme à l'intérieur :

    Eglise de Chantemerle les Blés

     

    Eglise de Chantemerle les Blés Eglise de Chantemerle les Blés

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Eglise de Chantemerle les Blés

     

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Hier soir au bord du Rhône

     

    Impressions soleil couchant

    Lorsque le soleil couchant colore aussi  le ciel à l'opposé.

     

    Impressions soleil couchant

    et devant le pont des Lônes, une péniche...

    Et un peu plus tard, à la limite de la nuit...

    Impressions soleil couchant

     


    4 commentaires
  • La plante représentée ici est la saponaire. Je demandais son nom courant, bien qu'il dérive directement de son nom savant : Saponaria officinalis, et de son usage. Avant d'être détrônée par le savon, elle servait au lavage et notamment à  nettoyer la laine.

     

    Il s'agit bien sûr de la saponaire

    "On l'appelle aussi savonnaire, savonnière, saponière, herbe à savon, herbe à foulon, savon des fossés ou savon de fosse." Wikipedia

    Elle est toxique, heureusement, son goût la rend immangeable.

    C'est une plante qui pousse un peu partout, notamment dans les friches, les fossés...  Ses fleurs sont plus ou moins colorées,

     

    Il s'agit bien sûr de la saponaire

     


    votre commentaire